Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bonjour!

Tout d'abord, je vous souhaite la bienvenue sur ce blog qui n'a pour but que d'exposer mes travaux divers, mais également de partager certaines techniques, patrons, etc. Si vous avez besoins de précisions sur une réalisation, un patron ou encore une technique employée ou que vous avez un projet en tête et besoins de deux mains, n'hésitez pas à me contacter! Vous pouvez aussi tout simplement me laisser un commentaire ils sont toujours bienvenus!

Je me présente: je m'appelle Audrey mais sur internet on me connait plus sous le nom de Bulle, j'ai 30 ans et je suis enseignante contractuelle (dans l'attente de décrocher le concours) et en même temps étudiante en master d’histoire.

Je suis tombée il y a quelques années dans la marmite de la reconstitution historique, médiévale et devant me porter un costume je me suis lancée dans la couture plutôt que d'aller en acheter un. J'ai toujours été manuelle donc c'était une grand aventure pour moi qui petite fille confectionnait des vêtements de poupée à partir de vieux bouts de tissu. De fil en aiguille, l'expression me semble utilisée vraiment au plus juste dans mon cas, je me suis posé pas mal de questions sur le pourquoi du comment : pourquoi les gens faisaient ainsi, pourquoi ce matériaux et pas un autre, ce qu'on peut reconstituer sans l'ombre d'un doute et ce qui reste du domaine de l'imaginaire, et voilà une passion était née: le textile historique. Mais bon une fois qu'on touche au textile, on a envie de toucher à tout et de tout voir...Et c'est pourquoi aujourd'hui, je file, tisse, couds, brode...

Bonne lecture!



Archives

11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 21:50

Voici un chaperon formé, ultime évolution du chaperon médiéval. Ce vêtement est une sorte de petite cape de laine à capuche, servant à protéger le cou, les épaules et la tête du froid.


 
Au fur et à mesure du temps les coquets de l'époque ont varié la façon de le porter. Ils commencèrent par poser le chaperon sur la tête en l'enfilant par l'ouverture réservée d'ordinaire à laisser voir le visage (appelée geuleron) et en laissant pendre la pointe de la capuche (appelée lirripon) d'un côté du visage et la cape de l'autre.
Pour accentuer cette mode, le lirippon s'est fortement allongé afin de pouvoir le nouer autour de la tête de façon très travaillée et ainsi relever la partie recouvrant les épaules à la manière d'une crête de coq.
Pour finir afin de conserver cette forme en permanence, certains chaperons ont été directement mis en forme. Ils pouvaient être portés sur la tête tel un chapeau ou posés sur l'épaule, suspendu par le lirippon.

Voici une tentative de reconstitution que j'ai réalisée d'après les explications fournies dans le
Medieval tailor's assistant.
Il est fait à partir d'un sergé de laine bleu marine tirant sur le noir et le geuleron mis en forme est rempli de laine de mouton, cardée à la main. La parti cape à été découpée à sa base pour former un motif répété de feuilles. Les coutures au fil de lin on été faites à la main et chaque feuille a été rebrodée à la main sur son contour avec un point de feston
fait au fil de lin noir (lin DMC à broder).
Partager cet article
Repost0

commentaires

E
magnifique<br /> après recherche j'aurais la chemise du dessous<br /> pour cette saison une amie d'une benevole qui fait le marché médièvale de Chinon, nous prête deux tenues, cela va nous arranger car notre 1ere contée est dans 3 semaines<br /> Nous aurons donc l'hiver pour nous organiser ouf<br /> On met donc le tissu sous le coude pour le moment<br /> merci a toi pour ce travail préliminaire super
Répondre
B
<br /> Un costume fait à la hâte on peut le regretter mieux vaut attendre le bon moment :)<br /> De rien pour les croquis ça me fait reprendre la peinture du coup!<br /> <br /> <br />
E
si nous avions une couturière comme toi a portée d'aiguille, quel bonheur!
Répondre
B
<br /> Bientôt le patron une fois mes examens finis comme ça plus besoins de la couturière mais simplement des aiguilles :)<br /> <br /> <br />